Calvaire d'Athus derrière l’église

Ce dernier calvaire athusien est plus beau et le mieux conservé. Il date de 1764 et est adossé à une porte murée derrière l’église Saint-Etienne. C’est une petite croix de chemin figurant la crucifixion et sculptée en ronde bosse. Marie-Madeleine est agenouillée au pied de la croix. Sous le motif principal, se trouve la représentation d’un serpent lové sur lui-même et entouré de motifs floraux. Ce reptile est le symbole du mal vaincu par le Christ.

Divers : le cimetière d’Athus conserve quelques stèles intéressantes (1re moitié du XIXe siècle). Outre l’église, deux chapelles ont été construites récemment :  la chapelle Saint-Eloi (rue de Rodange ) , consacrée le 8 mai 1955 et la chapelle Saint-Robert ( n° 7 rue de la Station ) consacrée en juin 1979.

Précèdent

 Retiré du livre " Connaissance de ma commune " écrit par Paul Mathieu, édité par la région Wallonne.