Calvaire d'Athus a l'avant de l’église

Une croix de chemin datée de 1727 est plantée sous le bouquet de tilleuls à une vingtaine de mètres en avant de l’église à l’endroit furent fondues les cloches. Elle remplace le monument aux morts déplacé après la première guerre mondiale. Ce calvaire doit venir du village ; peut-être de l’ancien cimetière puisque certaines tombes en ont été rapportées en 1905. A ce propos, la carte de Ferraris n’est pas très claire. Il faut remarquer qu’à droite de ce calvaire se trouve la tombe de Louis Brickels, curé d’Athus, décédé le 6 février 1851. Son épitaphe porte la mention déportée pendant 3 ans dans les cachots de l’île de Ré.

Précèdent

Retiré du livre " Connaissance de ma commune " écrit par Paul Mathieu, édité par la région Wallonne.