Page d'accueil

Le départ des Religieuses

La triste nouvelle s'était vue confirmée et rapidement propagée dans le village.

L'Administration communale, ainsi que le Comité scolaire, avaient organisé, dimanche dernier 26 aout, une cérémonie en l'honneur des Sœurs St-Jacques et Victoire, qui ont vécu dans la paroisse pendant plus de 30 ans.

Avec le départ de ces deux religieuses se dissout une communauté établie depuis 105 ans. Certes, ce départ est fort peu réjouissant si l'on considère non seulement l'apostolat réalisé au sein de la communauté paroissiale, mais aussi il l'on évoque te dévouement et la présence de l'Ordre des Religieuses de la Doctrine Chrétienne a Rachecourt.

La cérémonie débuta à 15 heures devant une foule nombreuse. Ouvrant la séance, M. le bourgmestre Emile Hubert dit combien l'annonce de la démission de Sœur St-Jacques de ses fonctions d'institutrice communale l'avait laissé perplexe et, dans un discours élogieux et bien pensé, il présenta· Bell remerciements et ses regrets.

M. Roger Laurent, à son tour, en tant que président du Comité scolaire, fit un éloge émouvant et fort apprécié de Sœur Victoire, la dévouée « Petite Chère Sœur ». L'émotion fut à son comble quand après quelques mots de remerciements dit par une délégation d'élèves de Sœur St-Jacques, la petite Geneviève Bailleux, âgée de 5 ans, les yeux gonflés de larmes, récita l'au revoir aux deux religieuses,

M. l'abbé Thiry, révérend curé, après le discours de Mlle Marie-Thérèse Thiry, et la remise du cadeau de la chorale, se fit, l'interprète de tous les paroissiens pour souligner la place importante qu'avaient occupée les deux religieuses et insista sur la brutale réalité qu’était le départ définitif de la communauté.

Sœur St-Jacques, fort émue, elle aussi, remercia les personnes présentes pour tous les cadeaux et fleurs reçus, et demanda à ses élèves et anciennes élèves de rester fidèles à la ligne de conduite qu'elle leur avait tracée.

 

Les deux Religieuses de Rachecourt.

Après la cérémonie, le Conseil communal au grand complet, fut reçu, ainsi que les religieuses, au presbytère, où leur fut servi un vin d'honneur.

Signalons encore que Sœur St-Jacques est appelée aux fonctions de directrice de l'école de Libramont, et que   Sœur Victoire rejoint la communauté de Trieu Courrière.

 Les Chères Sœurs s'en vont ..., certes, mais leur souvenir restera vivace au sein de la paroisse, et nul doute que les liens de la prière uniront à jamais à la population celles qui furent des institutrices et des éducatrices modèles.

Résumé repris dans le journal le reflet d’Athus