Page d'accueil

Cinq couples ont été fêtés, récemment, par l’administration communale de Musson.

c'était à l'occasion de la kermesse locale.

 

Au Complexe de la rue de France, le bourgmestre M.Claude Dorban a tenu à rappeler les grandes lignes de la vie de ces couples en or et en diamant.

Les époux René Hut et Hélène Nicolas (15 rue Bodard) se sont mariés en septembre 38. René Hut a travaillé dans l'entreprise de son frère Octave, c'était un homme du bâtiment. En 36, il a fait son service militaire chez les Chasseurs ardennais. Mobilisé en 38-39. Il a rejoint Paris et puis Toulouse en passant par Bordeaux. En 1961, les époux Hut-Nicolas ont entamé une nouvelle vie à Bruxelles, avec une entreprise de nettoyage à sec. Ils y ont travaillé jusqu'à l'âge de la retraite, en 81.

 

René Eppe et Gilberte Verton (84 rue René Nicolas) se sont mariés en décem­bre 38. Monsieur Eppe a appris le métier de cordonnier à Halanzy, métier qu'il a exercé ensuite à Mont-Saint-Martin. Service militaire chez les Chasseurs ardennais, mobilisé à Ciergnon en 38 et Amay en 39. Pendant la guerre, le couple a hébergé des soldats russes et polonais. René a travaillé ensuite à l'aciérie Thomas et aux hauts fourneaux à Mont­Saint-Martin, jusqu'à sa retraite en 75.

Trois enfants : Guy, Dany et Renée, onze petits-enfants et onze arrière-petits-enfants.

Victorien Yans et Suzanne Meunier (23 rue A.Boucq) se sont mariés en mars 48. Un fils, Michel, enseignant et échevin à Musson, marié à Michelle Olivier, deux petits-enfants Julien et Elodie.

 

En 45, il a enseigné dix mois à l'école communale de Baranzy. En 47, il enseigne à Aix-Cloie et en 48, il est nommé à l'école Général Piron à Ludenscheid (Wesphalie) où il devient directeur en 60. Douze ans plus tard, il devient directeur à l'école de Stolberg (Rhénanie). En 80, c'est la retraite, le retour à Musson, l'élection au conseil communal avec le poste de bourgmestre de 89 jusqu'en 94. Victorien Yans fait partie du club de football de Musson. Il est président de la société de musique l'Union, depuis 91.

 

Jean Pierret et Renelle Laurent (28 rue Jean Laurent) se sont mariés en septembre 48. Un fils Daniel et deux petits-enfants, David et Caroline. Jean a été employé à l'usine de Gorcy, puis à Rehon au service transport et manutention.

 

Pensionné en 80. En 44, il accompagne les troupes alliées jusqu'à Coblence. Il a pris une part importante dans les œuvres paroissiales et le service à l'église.

Arthur Goffin et Ottilie Theis (5 rue Adrien Victor) se sont mariés en septembre 48. Quatre enfants, sept petits-enfants et un arrière-petit-fils. Dès 14 ans, Arthur était ouvrier polyvalent à l'institut de Carlsbourg où il a appris tous les métiers. En 40, il est engagé à la germe Brasseur à Villers-la-Loue. En 46, il est affecté au corps des forestiers, en Allemagne. En 47, il rentre à Bellefontaine et gère les propriétés forestières du baron d'Huart. Puis il entre à l'usine d'Athus comme fondeur. Il y travaille jusqu'à la fermeture en 77 puis à Rodange et Differdange, jusqu' en 82.

 

 

 

 René Eppe

 

 

1 : René Eppe, né à Rachecourt, PDL, Belgique,

Le 1 Juin 1914, décède le 1 Novembre ? 006 à Aubange, PDL, Belgique.

Père : Emile, né le 3 Avril 1883 à Sampont, PDL, Belgique décède le 21 Avril 1945 a Rachecourt.

Mère : Marie Bailleux , née le 4 Août 1885, Rachecourt, décédée le ? /? /1968 a ?

Service militaire chez les Chasseurs Ardennais, mobilisé a Ciergnon en 38 et à Amay en 39.

Note au verso photo : "droite moitié bois de mer 1939 convois des permissionnaires, eR".

 

 

   

 

   

 

   

 

 Je remercie Yves Kelner pour ces 3 photos et de sa visite  (Gladstone, Qld, Australie)